Grossir le texte
Réduire le texte
Changer le contraste
Imprimer
Retour en haut de page
Logo MDPH10

Maison Départementale
des Personnes Handicapées de l'Aube

Vous êtes ici : Accueil > Droits et démarches > Prestations > Prestation de Compensation du Handicap (P.C.H.) à domicile

 Droit d’option


Pour les enfants de 0 à 20 ans : P.C.H. ou complément d’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (A.E.E.H.)

La possibilité de choix entre la P.C.H. et les compléments de l’A.E.E.H. est ouverte quel que soit le complément auquel ouvre droit le bénéficiaire de l’A.E.E.H..

Il peut intervenir sur demande de la famille soit :

  • lors d’une première demande de P.C.H. auprès de la M.D.P.H.,
  • à l’occasion du renouvellement de l’A.E.E.H.,
  • en cas de changement de la situation qu’il soit lié à une évolution du handicap ou à des facteurs ayant déterminé les charges prises en compte (changement dans la situation familiale, changement d’une aide technique du fait de la croissance de l’enfant…).

Le choix pour la P.C.H. n’est pas définitif, il est possible de revenir vers le complément d’A.E.E.H. sous certaines conditions.

Toutefois, le cumul complément d’A.E.E.H. avec la P.C.H. aménagements du logement, du véhicule ainsi qu’à d’éventuels surcoût de transport est possible. En conséquence, les charges prises en compte au titre de la P.C.H. ne seront pas reprises dans le complément d’A.E.E.H.

En savoir plus sur l’A.E.E.H. et compléments

Pour les adultes, à partir de 20 ans : allocation compensatrice tierce personne (A.C.T.P.) ou P.C.H.

L’ A.C.T.P ne peut pas se cumuler avec la P.C.H.

La personne percevant l’A.C.T.P. peut, sans limite d’âge, solliciter la P.C.H.. Le bénéficiaire est préalablement informé des montants respectifs de l’A.C.T.P. et de la P.C.H. auxquels il peut avoir droit afin d’exercer son droit d’option en toute connaissance de cause. Le renoncement à l’A.C.T.P. est définitif. Si le bénéficiaire n’émet pas un choix explicite, c’est la P.C.H. qui sera attribuée.

En savoir plus sur l’A.C.T.P.

Pour les adultes, à partir de 60 ans : P.C.H. ou allocation personnalisée d’autonomie (A.P.A.)

La P.C.H. ne peut pas se cumuler avec l’A.P.A..

A 60 ans, de même qu’à chaque renouvellement de la P.C.H., le bénéficiaire pourra soit choisir de continuer à bénéficier de la P.C.H. après 60 ans, soit opter pour l’A.P.A..

L’option pour l’A.P.A. n’est pas définitive, le bénéficiaire peut au moment du renouvellement de l’A.P.A. solliciter la P.C.H. jusqu’à 75 ans, si les critères d’attribution à la P.C.H. étaient remplis avant l’âge de 60 ans.

En savoir plus sur l’A.P.A. par le Conseil Général de l’Aube